Enter your search terms:
Top
 

7 ÉTAPES POUR PRÉPARER SON SITE AUX MOTEURS DE RECHERCHE

Pour faire connaître un site et obtenir que toutes les pages soient indexées par les moteurs de recherche, ce manuel est indispensable.
Car même si un site à un contenu complet et intéressant, il sera invisible sur le web, sans une action de référencement auprès des répertoires, moteurs de recherche et autres sites susceptible d’apporter des backlinks.

Le référencement peut aussi nécessiter une modification de la présentation ou l’ajout d’accessoires dans la page. Noter qu’un abus de procédés pour améliorer artificiellement la position d’un site (comme le bourrage de mots-clés) peut vous conduire dans le “sandbox”, ou “bac à sable”…

1. PRÉPARER LES PAGES

Le contenu

  • Les pages doivent contenir du texte et un maximum de détails pour décrire le contenu. Les premières lignes de texte ont plus d’importance pour l’indexation et peuvent servir comme description (max. 250 caractères).
  • La répétition des termes significatifs améliore l’indexation.
  • Essayer de déplacer les éléments non significatifs en fin de page, si possible.
  • Vérifier que tous les mots-clés relatifs au contenu, avec synonymes éventuels soient inclus dans le texte, dans le titre pour les plus importants.

La présentation

  • Le titre de la page, dans la balise <title> </title>, ne doit pas être omis et il doit être long (50 caractères) et significatif.
  • Les titres (balise H1, H2, etc..) et la mise en relief par les attributs “strong”, donne plus de poids aux mots pour le moteur de recherche également.
    Si la page ne comporte pas de titre, le contenu de la première balise H1 est utilisé comme titre dans les résultats des moteurs de recherche.
  • Les images, si elles sont originales, doivent avoir une description dans un attribut alt.
  • N’utilisez pas de frames, elle ne font même plus partie du standard HTML 5. Utilisez plutôt des templates en PHP.
  • Vous pouvez utiliser le template d’un thème WordPress sous licence GPL.

Les mot-clés concernant le contenu ou l’activité

Le nombre d’occurrences d’un mot-clé dans une page n’est pas important dès lors qu’il est utilisé au moins deux ou trois fois. Mais la variété des mots-clés utilisés dans votre texte est importante ainsi que leur emplacement qui doit être pertinent.

  • La page principale notamment doit contenir tous les mot-clés relatifs au sujet du site en général tandis que chaque autre page contiendra tous les mot-clés relatifs au sujet de la page.
  • Les mots-clés doivent se retrouver de préférence au début du texte.
  • Dans le titre de la page s’ils se rapportent à l’ensemble de celle-ci.
  • Dans les sous-titres s’ils se rapportent à un chapitre.
  • Dans les noms de fichiers.
    Le nom de pages (des fichiers HTML) est pris en compte ainsi que les ancres des liens. L’expérience montre que des pages reçoivent des publicités sur des h*tels parce que le nom du fichier évoque un nom d’h*tel, même si rien dans la page ne s’y rapporte.
  • Dans les description de liens internes.
  • Dans l’attribut alt des images.

Comparer les mots-clés avec GoogleFight.

La navigation, les liens internes

Ne pas placer de barrière sur le chemin des robots.

  • Chaque page du site doit être accessible à partir d’au moins une autre pages.
  • La page d’accueil doit comporter un lien vers les pages les plus visitées sur le site.
  • Il y a des complications à travers lesquelles les robots ne passent pas: les liens en JavaScript, les actions des formulaires. Evitez, c’est un conseil de Google, la navigation en JavaScript.
  • Les conseils sur les ancres des liens externes s’appliquent aussi aux liens internes.

Les liens externes

  • Les URL, et autres références sont prises en compte, elles doivent contenir des mot-clés.
  • Les mots dans un nom de fichier doivent être séparés par des tirets “-” et non agglutinés.
  • Les balises <a> ont un texte descriptif, une ancre, qui contient le titre de la page liée.

Evitez les erreurs de débutants

  • Evitez les textes cachés pour remplir artificiellement la page de mot-clés, cela fonctionnera un moment, puis votre site se retrouvera dans la “sandbox”, ou la liste noire, autrement dit, il sera exclu du moteur de recherche, il faudrait alors changer de nom de domaine pour être indexé de nouveau.
  • Evitez d’avoir des pages identiques sur plusieurs sites.
  • N’utilisez pas d’images en guise de titres. Les titres sont indispensables aux moteurs de recherches, ils ne lisent que le texte.
  • N’utilisez pas les balises de sous-titres pour formater le code de la page.
  • Inutile de mettre en ligne des pages presque vides: cela nuira à l’ensemble du site.

2. BALISE TITLE

La section “head” des pages à référencer doit contenir une balise TITLE.
Elle contient le titre de la page, jusqu’à 80 caractères. Cette balise est absolument obligatoire.

  1. On peut placer le nom de domaine du site pour la page d’accueil, mais il ne faut pas forcément le répéter sur les autres pages.
  2. Le titre donne beaucoup d’information aux moteurs de recherche. Ne laissez pas votre page avec un “untitled” généré par l’éditeur et évitez une phrase neutre comme “Accueil” ou trop courte comme “La voiture”, mais plutôt une phrase d’une cinquantaine de caractères qui décrit le mieux votre page en exprimant son intérêt.
  3. Les titres doivent absolument être différents sur chaque page sous peine d’être mal indexé par les moteurs.
  4. Les titres doivent être des phrases et non des mot-clés et doivent refléter le contenu de la page.
  5. L’idéal est que le titre donne envie de lire la page, c’est essentiel dans les listes de résultats des moteurs de recherche.
    Par exemple, selon l’expérience d’un webmaster, placer “Tous les” devant “outils à vendre”, suffit à améliorer les résultats.
  6. Le titre de la balise TITLE peut être plus complet que celui de la page, car le second est vu dans le contexte du site, quand le premier est vu hors contexte sur la page de résultats.

3. META TAGS

Le format des méta tags est le suivant:

<meta name="" content="" >

name on assigne un nom: “description”, “robots”, et à content le texte ou les directives.

DESCRIPTION

Description de la page (ou du site). Google n’affiche que 160 caractères.
La balise description est essentielle pour les pages ayant peu de contenu et surtout des images. Elle est utilisée par Google pour le texte des résultats, les snippets, comme l’indique cet article: Improve snippets with a meta description makeover. Elle doit fournir une description pertinente du contenu de la page et être propre à chaque page. Exemple:

<meta name="description" content="Sujet de la page" > 

ROBOTS

Directives pour les moteurs de recherche, par défaut la valeur est “all”:

  • index: la page sera indexée.
  • noindex: le contraire.
  • follow: les pages liées sont prises en compte.
  • nofollow: les liens sont ignorés par le moteur.
  • noarchive: la page n’est pas mise en cache mais néammoins indexée.
  • all: toutes options positives, la valeur par défaut si la balise est omise.
  • none: aucune option positive: noindex, nofollow, noarchive.

FRAGMENT

<meta name="fragment" content="!">

Cette balise indique aux moteurs que c’est une page page Ajax et qu’il y a un contenu dynamique à indexer.

Balises optionnelles

Ces balises sont utiles sans être obligatoires.

  • AUTHOR: le nom de l’auteur.
  • REL=”canonical”: En cas de doublon, indique l’URL de la page à indexer.
  • REL=”prev” et REL=”next”: En cas de pagination, il est important d’indiquer la page précédente et la page suivante pour un même article.

Ces balises n’ont aucune utilité pour le référencement, elle peuvent servir à des outils spécialisés:

  • REVISIT-AFTER: ignorée par les moteurs et remplacée par les indications dans la sitemap XML.
  • KEYWORDS : mots-clés séparés par une virgule, jusqu’à 1000 caractères. N’est plus que rarement utilisé.

Références et outils

  • La balise canonical a un script sur ce site.
  • Google donne une liste des meta-tags que l’on peut utiliser.

4. LIENS ET LIENS RETOURS

Le format des liens internes et externes est important parce qu’il est utilisé par les moteurs pour mieux comprendre le but d’une page et parce que les utilisateurs peuvent reprendre le lien et l’ancre tel quel pour leurs propre pages. Google recommande de créer un format unique pour tous les liens internes sur la même page. L’ancre doit être similaire au titre de cette page.
Quand au nom de fichier, il est préférable qu’il soit unique, même si on pourrait utiliser le même nom dans des répertoires différents, et tout en miniscules.

Liens internes

Il est déconseillé de sur-optimiser les ancres, autrement dit, multiplier les liens vers une page en placer systématiquement un ensemble de mots-clés dans l’ancre. Idéalement l’ancre doit correspondre au titre de la page. 

Obtenir des liens

Les liens retour sont essentiels pour classer les pages dans les résultats, car ils témoignent de la popularité du site. Les liens venant de sites importants et populaires ont bien sur plus de valeur.
Google donne un moyen d’accroître sa popularité et aussi d’ajouter des liens vers son propre site: créer un blog pour parler de ses produits. WordPress est un bon outil pour créer son blog.
Pour avoir une valeur significative, les liens doivent venir de sources différentes et indépendantes du site, donc de propriétaires différents. Les textes qui font référence au site sans balise de lien sont pris en compte par l’algorithme Panda.

Les répertoires

C’est une solution de rechange lors le démarrage d’un site. Mais si après un temps il n’a que des backlinks auto-soumis, cela n’aura aucun effet positif.

Les annuaires

Pour savoir quel sont les annuaires qui apporteront le plus de visiteurs, faites une requête sur les moteurs de recherche avec deux ou trois mots-clés: ceux qui caractérisent le mieux votre site + le mot annuaire.
Considérez les premières pages de résultats. Evitez les annuaires qui n’y apparaissent pas.

Une campagne de référencement (d’un autre site) dans le passé sur cette sélection d’annuaires généralistes, censés avoir réellement des visiteurs, a donné les résultats suivants: environ 500 backlinks supplémentaires (bien qu’il n’y ait qu’une cinquantaine d’annuaires) et une infime amélioration du trafic. Une bonne partie des liens a disparu avec le temps. C’est une expérience à ne pas reproduire de nos jours.

Erreur à éviter

L’inscription à une multitude d’annuaires pour améliorer le ranking peut créer une augmentation soudaine du nombre de liens vers le site mais c’est sans lendemain. Eviter encore plus la même description sur plusieurs annuaires.

5. SITEMAP

Créer une carte de votre site, que vous soumettrez au moteur Google, Yahoo et plus tard Live Search, peut améliorer sa visibilité sur le web. En outre vous pouvez avoir un contrôle minimal sur le comportement des robots des moteurs.
Créer un fichier sitemap est très fastidieux. Il existe des logiciels qui fournissent une interface graphique au fichier XML de sitemap et permettent de l’éditer plus facilement.
Un générateur de sitemap, Simple Map, avec interface graphique pour Windows est un exemple.

Après au moins un mois avant mise à jour de Google, vous pouvez vérifier alors la nouvelle popularité de votre site avec les Webmaster Tools de google qui afficheront le nombre de backlinks sur chaque page. D’autres outils similaires sont aussi donnés dans la liste des outils pour webmaster.

6. RSS

Ajouter un fichier de syndication RSS à la racine de votre site, qui contienne la liste des meilleures pages ou des derniers articles ou derniers billets contribue notablement à la promotion du site et à obtiention de liens retours.

Le flux RSS n’est pas utile à tous les sites. Il sert particulièrement pour annoncer des nouveautés et donc pour les sites marchands ou d’actualité, et pas pour les sites encyclopédiques.

7. PROMOUVOIR LE SITE

Le lancement d’un site Web peut s’accompagner d’une campagne publicitaire Adword où vous choisissez le montant maximal que vous versez pour chaque clic sur votre annonce.
Le référencement gratuit proposé par certains fournisseurs de nom de domaine à prix élevé ne peut être qu’un complément à l’essentiel, qui est le contenu du site comme expliqué plus haut: mise en page, définition exacte et insertion des méta-tags.

Written by: ofilduweb

Latest comments

Post a comment